* L'équipe artistique *

Le monde se perpétue dans des miroirs inédits

Alicia Galliene

La lune est marron glacée

Il n’est pour moi de meilleur refuge que des yeux

Où toujours je me retrouve sans jamais rien avoir à demander

Alicia Gallienne

Cie des vagabondes - Photo bio Stéphanie

Stéphanie Constantin

Comédienne clowne

Formée à l’École Théâtre du Passage, j’apprends à créer collectivement. Je travaille avec différents metteurs en scène : Bruno Lajara, Christophe Piret, Laurent Cappe, François Chaffin, J-L Hourdin... Je mets en scène plusieurs spectacles pour l’Association Quanta, La mort ça m'intéresse pas ! pour la cie L'Étourdie, Mia l’enfant mer pour la cie La Bicaudale, Je participe à la création collective L’Oeil de la bête, cie La plaine de joie, spectacle cirque, théâtre, sur l’écriture et le jeu du Bureau d’Enregistrement des Rêves de Pauline Delerue, La Gazinière Cie. Je me forme au clown avec Gilles Defacque, Alain Gautré, Gilles Cailleau, Anne Cornu, Vincent Rouche, Éric Blouet et Ludor Citrick. En 2011, je co-crée avec Fanny chevalier El Niño, mon premier solo de clown, production déléguée à la Comédie de Béthune. Je poursuis mes recherches en encadrant de nombreux stages clown, en binôme avec Anaïs Gheeraert. J’ai également été clown hospitalier. Je travaille en direction de jeu clown pour Jacqueline Verger de Sylvie Bernard, L’amour n’a pas d’écailles de Justine Cambon, Un jour sans pain de Fanny Berard, La mort, ça m’intéresse pas ! avec Amélie Roman, Katia Petrowick et Justine Hostekint. Je participe également à un collectif de clownesses qui s’engage sur un projet de territoire à Tergnier. Je pratique la trompette, la danse contemporaine et je commence le trapèze.

Amélie Roman

Comédienne clowne

Issue du Théâtre de l’Aventure, je me forme au chœur et au jeu masqué auprès de la Cie Joker, puis au clown au CNAC de Châlons en Champagne. J’y rencontre Alain Gautré, Paul André Sagel, Paola Rizza, Norman Taylor, Gilles Defacques… Je participe en parallèle à des stages de théâtre d’objets avec le Théâtre de cuisine. Je travaille avec le Théâtre de l’Aventure, Atmosphère Théâtre, la Cie Inde (c)ité… Avec Christophe Dufour, je fonde la Cie L’Étourdie avec qui l’on crée des spectacles clown. Notamment, La mort… ça m’intéresse pas ! mis en scène par Stéphanie Constantin, notre première collaboration. Parallèlement, en 2012, je rencontre la Cie Tourneboulé. Le spectacle Comment moi je (joué plus de 600 fois), puis Marie Levavasseur me propose d’écrire un spectacle autour de mon clown, Les enfants c’est moi voit le jour. Forte de mon expérience de la scène en clown, Stéphanie m’a demandé de l’accompagner à la mise en scène de son nouveau solo Il faut venir me chercher. Je me réjouis de pouvoir me mettre au service de son projet.

Cie des vagabondes - Photo bio Amélie
Cie des vagabondes - Photo bio Anaïs

Anaïs Gheeraert

Comédienne clowne

Formée au conservatoire d’art dramatique de Roubaix et au Studio Michael Chekhov de Bruxelles, j’ai commencé à travailler en tant que comédienne en audiovisuel (tv et cinéma) et au théâtre pour le jeune public, le théâtre de rue, le théâtre engagé avec notamment La Lune qui gronde, Les Bourgeois de Kiev, La Manivelle Théâtre, la Cie Thec, le Di mini teatro... Il y a 10 ans, la découverte du clown avec Stéphanie Constantin éclaire ma route. J’y découvre une place poétique, intuitive, sensible et grinçante. Mon chemin artistique endosse pleinement son habit de joie ! Je me forme auprès d’Éric Blouet et nous créons en 2018 avec Stéphanie un collectif de recherche clownesque qui voit le jour au sein de la compagnie des vagabondes. J’ai également assisté Éric Blouet sur la formation Afdas “L’acteur-clown” organisée par Pomtempeyrat, j'ai mené des laboratoires clown en conservatoires de région et j'ai co-animé une dizaine de stages clown pour les professionnels avec Stéphanie. Par ailleurs, je viens de sortir mon premier film documentaire en tant que réalisatrice, Les âmes fortes. Je suis également passionnée de philosophie et de poésie.

Justine Cambon

Comédienne clowne

Je suis arrivée au clown par le cirque, que j’ai pratiqué pendant plus de 10 ans à Cirqu’en Cavale (62). De montage de chapiteaux en numéros de jonglage ou d’acrobatie, je me suis rendue compte très jeune que je préférais le plus faire le pitre, construire des histoires, émouvoir les gens… Je me suis donc formée au clown avec différents pédagogues : François Pilon, Eric Blouet, Micheline Van de Poel, Sylvie Daillot... Aujourd’hui, je crée mon spectacle de clown et musique avec l’aide précieuse de Stéphanie Constantin : L’amour n’a pas d’écailles, sortie novembre 2021. J’ai la joie aussi d’être clowne à l’hôpital auprès d’enfants malades avec Les Clowns de L’espoir depuis 10 ans. Je suis également comédienne sur « Comment moi je ? » de la Cie Tourneboulé (700 représentations), ainsi que sur Yes Futur, parade de rue participative de la Cie Le Vent du Riatt. Et puis aussi, j’aime vraiment chanter, accompagnée de mon ukulélé ou de mon accordéon ! 

Cie des vagabondes - Photo bio Justine C
Cie des vagabondes - Photo bio Justine H

Justine Hostekint

Comédienne clowne

Mes premiers pas vers le clown se font au sein des « Clowns de l'Espoir », association pour laquelle j'interviens auprès d'enfants hospitalisés, c'est là que je rencontre Stéphanie Constantin. Je me forme au CNAC (centre national des arts du cirque) de Châlons-en-Champagne, via une formation permanente qui me permet de rencontrer une dizaine d'intervenants différents (Paul-André Sagel, Alain Gautré, Martine Dupé, Sophie Perez...). Puis, je continue à suivre différents stages pour chercher, rencontrer, échanger, confronter mes envies, mes connaissances, ma sensibilité avec d'autres : Caroline Obin (Proserpine), Charlotte Saliou (Jackie Star), Bruno Krief, Gilles Defacque... A Lyon, de 2009 à 20012, je fais partie d'un collectif de clowns, Les 7 Klowns Kapito. En 2013, à Lille nous créons le trio de clowns La mort, ça m'intéresse pas ! mis en scène par Stéphanie Constantin. Fin 2016, je renoue avec la création avec un duo Welcome Ulysse ! (Brainstorming Cie). Le clown est devenu pour moi le moyen d'expression le plus fidèle de mes pensées.

Marie Sinnaeve

Comédienne clowne

Formée à la danse classique dès le plus jeune âge, j'ai intégré le Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris en section contemporaine à l'âge de 15 ans. Je danse depuis pour de nombreux chorégraphes dans des créations souvent multidisciplinaires (danse et cirque, théâtre, marionnette, ornithologie, hip-hop, chant, arts plastiques, arts martiaux, etc). En 2013, ma rencontre avec la compagnie L'Embellie musculaire, avec qui je collabore et co-écris jusqu'à présent, m'offre de goûter à l'art du clown. Je rencontre alors Stéphanie Constantin grâce à qui je décide d'approfondir cette exploration. En parallèle à mon travail d’auteure et d’interprète, je poursuis également un travail pédagogique auprès de publics variés et apporte mon regard artistique et chorégraphique pour les créations d'autres artistes comédiens, circassiens et danseurs. Je poursuis mes recherches autour du clown et fais maintenant partie du joyeux collectif de clownes de la compagnie des vagabondes.

Cie des vagabondes - Photo bio Marie

* Elles nous accompagnent dans nos vagabondages *

Cie des vagabondes - Photo bio Stéphanie P

Stéphanie Pryen

Sociologue vagabonde

Je suis sociologue à l’université de Lille, co-responsable d'un master Métiers de la culture, et en charge du parcours de M2 Développement et Action Culturels dans les Territoires qu'engagent chaque année avec une jolie pugnacité une dizaine de jeunes étudiant.e.s impliqué.e.s sur les thématiques complexes et ambivalentes du "développement territorial".

J'ai rencontré Stéphanie et Élodie en mars 2019 sur la scène du théâtre Massenet lors de l'événement Xclu.e.s. Avec ma co-autrice Ana, nous portions sur scène une lecture à deux voix du texte On ne peut pas être ami avec un Rom. Élodie portait sur la scène avec Stéphanie, et avec Sophie Sand, une relation d'amitié à l'écho singulier à la nôtre.

J'ai accepté avec enthousiasme leur invitation à cheminer à leurs côtés, d’abord pour l'aventure de la compagnie, et plus spécifiquement aujourd'hui pour ses projets à Tergnier.

Audrey Delemer

Conteuse philosophe

Diplômée en sciences de la vie, j'ai travaillé 15 ans en milieu associatif : éducation populaire, accompagnement de créateurs d’activités, et formation d’adultes. Initiée au flamenco, je m'y perfectionne et crée une association dédiée, où je danse et j'enseigne de 2007 à 2015 (Lille). Je mène diverses recherches et apprentissages, dont trois ans de compagnonnage avec Daniel Fatous (conteur et metteur en scène) sur l’oralité. J' investis le théâtre en 2018, me forme au burlesque avec Nicolas Serluppus, et prolonge ma formation (clown, impro, …) auprès de divers artistes dont Stéphanie Constantin. Conteuse jeunesse, j'anime divers ateliers jeunesse en métropole lilloise (récits, théâtre, débats philosophiques). J'ai co-créé en 2020 une association qui produit spectacles, interventions et ateliers artistiques. Je crée dès 2021 des spectacles à la croisée du burlesque, de la poésie, du conte, de la danse et de la philosophie, dont un d’après La femme brouillon d’Amandine Dhée (sortie : 2022). J'aime les rencontres, l’expérimentation et les échappées belles…

Cie des vagabondes - Photo bio Audrey
Cie des vagabondes - Photo bio Oréli

Oréli Paskal

Illustratrice

Illustratrice indépendante depuis 2007, je collabore à divers projets artistiques autour de la narration illustrée : livres d’artistes, carnets de voyage, reportages illustrés, fresques, décors, courts métrages d’animation, création d’objets illustrés interactifs... Dans mon travail, trajets et enquêtes se croisent au gré des collaborations, avec différents collectifs d'artistes (La Ferblanterie, Zoom'Allure, Rabistok, Laboratoire d'humanité, La feuille) et des rencontres avec les gens, en lien avec le territoire et leurs pensées sauvages. Expressionnistes et colorées, mes créations se nourrissent de strates, de matières, de glanages, de rencontres et d’itinérance...